Grace à sa position géographique, son port et sa tradition maritime centenaire, quelle que soit la période historique dans laquelle elle se trouvait, ou l'administration qui la gouvernait, Rijeka a toujours été en vogue. Alors qu’à la fin des années 50 et au début des années 60, d'autres villes de l'ancien état yougoslave venait juste d’entendre que quelque part là-bas se jouait une musique nouvelle, les habitants de Rijeka, grâce aux marins locaux et à ceux qui naviguaient dans le port de Rijeka, jouaient les derniers tubes internationaux. 

 

Presqu’en parallèle avec le reste du monde, on jouait du rock à Rijeka. Il n’est donc pas étonnant que le premier groupe de rock yougoslave, du nom de "Uragani", ait été originaire de Rijeka. Et tout ce qui est advenu après les "Uragani" fait partie de l’histoire du rock de Rijeka, qui n'a pas été écrite que par les musiciens, mais aussi par tous ceux qui ont écouté, aimé, applaudi ces musiciens. Elle a été écrite par les concerts, les festivals, les clubs... parce que Rijeka ne jouait pas seulement du rock, elle le vivait. 

 

Elle l’a vécu dans les clubs, les concerts en plein air, à travers les médias de la jeunesse, par ceux qui ont secoué la scène, mais aussi ceux qui ont secoué le public. Si ce n'était pas le cas, Rijeka n’aurait pas aujourd'hui la plus forte scène musicale de Croatie, elle n'aurait pas autant de «lieux qui jouent de la musique», c’est-à-dire de clubs, parce que Rijeka n'a jamais aimé les spectacles musicaux mégalomanes sur un terrain de football, elle a toujours aimé l'intimité des clubs qui se répand dans le rythme des rues, des quartiers: de toute la ville. 

 

Clubs

Les clubs de Rijeka sont une histoire à part. Il suffit de commencer par le Club Palach, le plus ancien club de rock de Rijeka, le deuxième plus ancien de Croatie, situé en plein cœur de la ville. Fondé en 1968 et nommé d'après l'étudiant tchèque Jan Palach, il a été de son ouverture jusqu'à aujourd'hui la base de tous les musiciens de Rijeka. 

 

L'Hôtel Kontinental, construit au 19ème siècle sur la rive de la Rječina est encore une constante du son de Rijeka. Sa terrasse est depuis de nombreuses décennies le "salon" des rockers de Rijeka et de tous ceux qui aiment le son alternatif de Rijeka. 

 

Le Club Pogon kulture, situé à quelques centaines de mètres au-dessus du Kontinetal, c.-à-d. du «Kont», est un club incontournable sur la carte des endroits préférés des habitants qui aiment la bonne musique, tout comme nombre d’autres clubs, pour la plupart situés dans la Vieille ville. La spécificité de Rijeka, ce sont les soi-disant clubs nautiques, ou ceux dont les scènes sont situés sur la mer. Par exemple, sur certaines des plages de Rijeka ou sur des bateaux amarrés dans le port de Rijeka. 

 

Festivals

Un des plus vieux festivals de Rijeka est certainement le RI Rock. Depuis sa création, le RI Rock a été conçu au sommet du mouvement punk à Rijeka, il a été le tremplin des groupes démo de Rijeka, mais aussi un événement auquel les artistes déjà établis reviennent toujours fièrement. Dans Rijeka, il y a encore beaucoup d’autres festivals. 

 

La scène alternative mondiale est très familière avec le « Hartera », l’événement qui durant plusieurs jours dans le site de l'ancienne usine à papier attire sur sa scène les noms les plus connus parmi les musiciens étrangers et nationaux et des dizaines de milliers de personnes qui aiment ce type de divertissement. En fait, en un mot, il y a désormais à Rijeka de la place pour toutes les catégories et sous-catégories de musique et chaque expression musicale a son festival et son public, il n'est donc pas difficile de conclure que Rijeka joue de la musique 365 jours par an. 

 

Scène

Rijeka est depuis des décennies une pépinière de bons musiciens. Pour ceux qui sont engagés dans la musique classique, et pour ceux qui sont engagés dans la musique alternative. La scène musicale de Rijeka s’est offert depuis longtemps le haut des charts de musique de l'état ancien et de l’actuel, et elle n’est pas méconnue dans le monde. Les groupes de Rijeka jouent souvent dans les clubs cultes à travers l'Europe et le monde, et les musiciens de Rijeka, peu importe s’ils sont jazz, blues, rock ou d’expression plus alternative, sont très respectés et recherchés dans le monde de la musique.