L'Église Notre-Dame de Trsat est le plus grand centre de pèlerinage de l'ouest de la Croatie. Son existence est liée à la légende du transfert de la maison de la Sainte Famille de Nazareth à Trsat (1291-1294). Après le transfert de la maison à Lorette, le seigneur de l'île de Krk, Nikola Ier, a construit le premier petit sanctuaire sur le même lieu. Trsat de la Vierge est devenu un centre de pèlerinage grâce à la peinture miraculeuse de la Vierge offerte en 1367 par le pape Urbain V. L'église est le centre des franciscains. Le 8 juin 2003, Jean-Paul II a célébré la messe à Notre-Dame de Trsat. 

 

Les parties les plus anciennes de la nef principale et du sanctuaire de l'église d'aujourd'hui appartiennent au gothique tardif et sont dues aux donations de Martin Frankopan, qui avait commencé à construire une nouvelle église et un couvent pour les franciscains de Bosnie. Après l'ncendie de 1629, l'église et le couvent ont été restaurés en style baroque. L'église est dominée par une claire-voie malléable baroque, et au-dessus fut installée en 1714 la peinture ''Annonciation'' de C.Tasca, un peintre vénitien. Les autels de St-Michel et de Ste- Catherine ont été peints par S. Schön au XVIIe siècle. 

 

À côté des neuf autels se trouvent les informations sur les donations et les maîtres qui ont effectué les restaurations et les décorations. Vous pouvez entrer dans le Grand cloître par l'entrée séparée à côté de la façade de l'église ou par la porte latérale. Par là vous pouvez aussi arriver jusq'à la boutique de souvenirs et jusqu'à la chapelle de St.-François de 1649. À cet endroit se trouvent aussi la Chapelle des chandeliers et la Chapelle des cadeaux votifs où est mise en avant la statue gothique de la Vierge de Slunj. 

 

Le couvent peut être visité seulement si vous avez réservé à l'avance pour ne pas déranger l'ordre du jour des franciscains. Au couvent se trouvent: le Petit cloître, le Réfectoire d'été avec la fameuse peinture de Schön, ''La Sainte Cène'', de 1640, le Réfectoire d'hiver avec le portrait du frère Franjo Glavinić, le chef de la restauration du couvent au XVIIe siècle, la galerie du couvent des vieux maîtres et des donations d'art, la bibliothèque, les archives et la trésorerie pleine des cadeaux votif: les cadeaux des bans croates, des empereurs habsbourgeois et d'autres dignitaires. 

 

Les escaliers de Petar Kružić passent au pied de la colline où se trouvait jadis le port sur l'estuaire de la Rječina, et vont jusqu'au couvent. Les escaliers portent le nom d'un capitaine croate qui a commencé leur construction en 1531. Sur la montée, il y a beaucoup de chapelles gothiques et baroques. Au XIXe siècle, a commencé la mise en ordre du Jardin de la Vierge.